Plus Belle La Vie

Plus belle la vie (spoiler) : Le tueur en série fait une nouvelle victime, Roland bientôt mort ?


Le Mistral s’apprête à vivre une nouvelle psychose puisqu’une deuxième victime se retrouve dans l’antichambre de la mort. Thomas, lui, ne digère pas l’affront de son père.

Dans les prochains épisodes de Plus belle la vie, Roland fait un retour remarqué au Mistral et la santé du senior est source d’inquiétude. Ariane, elle, mène un interrogatoire concluant avec Raphaël Cissé et la lieutenant change d’avis.

Une confrontation violente avec Thomas

Après une longue période loin du Mistral, Roland (Michel Cordes) retourne dans son quartier. Avec sa valise, il fait la connaissance de Fanny et celle-ci, ignorant son identité, le convainc de venir déjeuner « Au Marci ». Barbara (Léa François), quant à elle, affiche une mine ravie de retrouver son mentor en cuisine et tous revisitent le temps. Le senior lui propose même un coup de main derrière les fourneaux avant l’irruption de Thomas (Laurent Kerusore). Ce dernier flanque son père à la porte et refuse qu’il paye son repas en lui assénant : « Garde ton argent pour Sophie ». Dans la foulée, il fait un malaise et Gabriel vient le consulter. Il assure à son beau-père que son cœur se porte bien mais prétend le contraire auprès de son mari afin de l’inciter à se réconcilier avec son père.

Le harceleur d’Alice puni

Ariane (Lola Marois) obtient l’autorisation d’interroger le commissaire Cissé, (Andrew Isar) délivrée par le substitut Revel après avoir fait irruption dans son bureau. La lieutenant pousse son supérieur hiérarchique dans ses retranchements mais celui-ci ne craque pas. Il clame son innocence. Au sortir du face-à-face, Ariane fait savoir à Eric qu’elle pense le commissaire innocent. Dans le même temps, un homme essaye d’approcher Alice en posant sa main sur ses cuisses avant de se faire éconduire. Plus tard, cet homme se retrouve menotté comme Sabine Lambert avant lui. Il est condamné à une lente mort.

Ce jeudi 10 juin 2021, France 3 n’a pas diffusé le feuilleton marseillais pour prolonger la seconde demi-finale dames de Roland-Garros.



Source link